Guide d'utilisation des sacs

Dans une optique de réduction à la source, la collecte des matières organiques en vrac, sans sac, est à privilégier. Par contre, lorsqu’on veut utiliser des sacs compostables pour la collecte, il faut savoir choisir le bon. En effet, le terme biodégradable n’est pas nécessairement synonyme de compostable. Comment choisir le bon sac pour récupérer vos résidus organiques alimentaires?

Voici un guide pour vous aider et aider vos citoyens à faire le bon choix selon les propriétés recherchées du produit et sa destination finale.

Éléments à considérer dans le choix du sac de collecte

Si vous êtes gestionnaire d’établissement ou que vous faites partie d’un organisme municipal, voici quelques éléments à prendre en considération dans le choix du sac de collecte :

  • Plusieurs sites de traitement des matières organiques ne sont pas autorisés à recevoir des résidus alimentaires en sac de plastique, même compostables. Consultez les matières acceptées selon les installations de traitement en sélectionnant directement les installations souhaitées dans notre carte ou vérifiez auprès de votre fournisseur de services ou encore auprès de l’exploitant du site.
  • Les sacs de papier sont généralement acceptés par les sites de traitement.
  • Si l’option des sacs de plastique est envisagée comme moyen de collecte, choisir des sacs compostables certifiés par le Bureau de normalisation du Québec (BNQ). Consultez la page Plastiques compostables sur le site du BNQ pour en savoir plus. La certification canadienne du BNQ est facilement identifiable et plusieurs sacs de marques connues sont certifiés. Consultez à ce sujet le document Liste des entreprises certifiées BNQ et marques de commerce des sacs compostables certifiés (PDF, 130 Ko).

Logo Certification canadienne BNQ

  • Il existe d’autres certifications qui peuvent également servir de référence dans l’identification d’un sac ou produit compostable. Néanmoins, la certification BNQ pour les produits compostables reste la plus adaptée pour le Québec et le Canada.

Logo certification compostable     Logo certification compostable     Logo certification Ok compost

Particularités pour les municipalités

La performance de la collecte des matières organiques dans une municipalité ne dépend pas uniquement des outils de collecte tels que les sacs, mais de plusieurs facteurs. En effet, une récente étude sur les éléments qui favorisent le rendement des programmes municipaux de récupération des matières organiques démontre que l’usage des sacs n’a pas d’impact direct sur les quantités de résidus alimentaires collectés. Toutefois, le choix d’utiliser les sacs compostables certifiés pour la desserte municipale peut être fait dans le but de faciliter la tâche pour le citoyen.

Voici quelques trucs pour aider les gestionnaires municipaux qui ont choisi d’inclure les sacs certifiés compostables dans leur programme de collecte :

  • Communiquer avec les fabricants, distributeurs et détaillants pour assurer un approvisionnement suffisant de sacs compostables dans les commerces de la région desservie par la collecte
  • Sensibiliser les citoyens à l’achat des sacs compostables de papier ou de plastique certifiés compostables et les aider à faire la distinction avec les autres sacs dégradables non compostables
  • Aviser les commerçants de votre territoire du risque de confusion associé aux sacs d’emplettes dégradables ou oxobiodégradables auprès du citoyen et l’impact potentiel sur la qualité des composts produits

Mise en garde sur les allégations environnementales

Plusieurs termes sont utilisés par les manufacturiers de sacs oxobiodégradables pour vendre des sacs comme étant moins dommageables pour l’environnement tels que dégradable, 100 % biodégradable, naturel ou bon pour l’environnement. Les sacs oxobiodégradables ou dégradables ne sont pas compostables. Les sacs oxobiodégradables retrouvés sur le marché sont faits de plastique conventionnel auquel on a ajouté un additif. La dégradation est activée par les rayons UV du soleil, par la chaleur ou par un stress mécanique. Les sacs de cette nature retrouvés par erreur dans la collecte des résidus organiques constituent des contaminants qui peuvent affecter la qualité des composts.

Pour connaître le meilleur usage d'un sac en fin de vie utile, qu’il soit oxobiodégradable, compostable ou de plastique traditionnel, consultez le document Options de gestion et utilisations potentielles selon les types de sacs (PDF, 221 Ko).