Trucs pratiques et bonnes habitudes pour intégrer le bac brun dans votre routine

Matières organiquesVoici quelques trucs et conseils utiles pour bien recycler vos matières organiques et aussi quelques suggestions de bonnes habitudes à prendre pour intégrer le bac brun dans votre routine quotidienne.

Le compostage, on s'y engage!

Saviez-vous que...

Voici quelques informations intéressantes :

  • Au Canada, 63 % des résidus alimentaires que nous jetons auraient pu être mangés, l’équivalent de 1 100 $ par année pour un ménage moyen. C’est toujours mieux de manger les aliments qu’on achète que de les mettre dans le bac brun, pour l’environnement et votre portefeuille.
  • Pour les résidus alimentaires non comestibles, votre participation au compostage représente un geste concret à la lutte contre les changements climatiques. En effet, la collecte des matières organiques permet de dévier les matières organiques de l’enfouissement, ce qui évite la production de méthane, un gaz à effet de serre puissant.
  • Les citoyens de plus de 400 municipalités partout au Québec ont un bac brun. Si vous êtes curieux de savoir si votre municipalité participe à la collecte des matières organiques, consultez notre carte interactive.
  • Même si vous pratiquez le compostage domestique à la maison, vous pouvez quand même participer à la collecte municipale en y déposant vos résidus de source animale (viande, poisson, produits laitiers) ou générés en trop grand volume pour votre composteur.
  • De nombreuses municipalités distribuent du compost gratuitement ou à coût réduit au printemps. Informez-vous sur le site Web de votre municipalité!
  • Les filtres à café et les sachets de thé sont compostables. Étudiants, on vous soutient dans votre fin de session!

Trucs 101 pour votre bac brun

Voici des suggestions de gestes faciles à adopter pour intégrer le bac brun dans votre routine :

  • Allez-y progressivement avec le bac brun. Commencez en déposant les épluchures de fruits et légumes et le marc de café (avec le filtre) dans votre bac et sortez-le à chaque semaine.
  • Prêt à aller plus loin? Déposez vos restes de table et rognures de viande dans un contenant au congélateur et videz-le dans votre bac le jour de la collecte. Miracle! Pas d’odeurs, pas de mouches et un bac brun propre.
  • Pas de place au congélo? Utilisez du papier journal pour envelopper vos résidus de viande ou autres matières humides et potentiellement odorantes, évitez de mettre des liquides et, au besoin, optez pour des sacs de papier pour déposer vos matières dans le bac.
  • Vous n’êtes pas certain de ce que vous pouvez mettre dans votre bac brun? Téléchargez notre application mobile Ça va où? pour le savoir!
  • Vous avez un rhume ou des allergies saisonnières? La seule bonne nouvelle dans ce contexte est que vous pouvez déposer vos mouchoirs dans votre bac brun! Dans certaines municipalités, ça se composte.
  • Pour limiter les odeurs, mettez votre bac brun en bordure de rue à chaque collecte, même s’il contient peu de matières et entreposez-le à l’ombre. Saupoudrez un peu de bicarbonate de soude, si désiré.
  • Nettoyez régulièrement votre bac à grande eau avec un peu de vinaigre, de bicarbonate de soude ou de savon (mais évitez d’utiliser de l’eau de Javel).
  • Pour éloigner les animaux, appliquez un peu d’onguent pour la toux, comme du Vicks VapoRub®, autour des trous d’aération de votre bac brun et sur les rebords du couvercle. Vous pouvez aussi bloquer l’ouverture à l’aide de sangles, mais n’oubliez pas de les retirer le jour de la collecte!  

Capsule vidéo

Visionnez notre capsule vidéo dans le cadre de notre campagne Le compostage, on s'y engage!