Québec investit près de 1,5 M$ pour mieux gérer les résidus provenant du secteur de la construction, rénovation et démolition

11 septembre 2019

Montréal, le 11 septembre 2019. – Le gouvernement du Québec annonce qu’il consacrera une somme de 1 450 000 $ à l’amélioration de la gestion des matières résiduelles dans le secteur du recyclage des résidus de l’industrie de la construction, rénovation et démolition (CRD). À cet effet, Québec a lancé aujourd’hui un appel de propositions qui sera coordonné par RECYC-QUÉBEC.

Cette annonce a été faite ce mercredi par la présidente-directrice générale de RECYC-QUÉBEC, Mme Sonia Gagné, en présence de membres de l’industrie de la CRD rassemblés à Joliette.

Chaque année, un peu moins de deux millions de tonnes de résidus issus du secteur de la CRD sont récupérés au Québec par les centres de tri spécialisés. Certaines matières résiduelles, comme le gypse et les résidus fins résultant des procédés de tri, sont toutefois difficilement valorisables et, malheureusement, prennent souvent la voie de l’élimination. De ce fait, l’appel de propositions vise les objectifs suivants :

  • Développer une filière de conditionnement et de recyclage pour le gypse;
  • Réduire les quantités de résidus fins générées par les centres de tri de résidus de CRD et trouver d’autres voies que l’élimination ou l’utilisation dans les infrastructures de lieux d’enfouissement (y compris à titre de recouvrement).

Citations :

« Je suis heureux de profiter de cette assemblée de l’industrie de la construction, rénovation et démolition pour lui rappeler qu’elle joue un rôle indispensable dans la réduction des gaz à effet de serre ainsi que dans notre économie. Ce soutien financier ainsi que les prochains investissements prévus au budget de notre gouvernement pour l’amélioration de l’ensemble de la gestion des matières résiduelles au Québec viendront aider tout un secteur à répondre par l’innovation et la performance aux attentes élevées que nous avons envers lui. »

Benoit Charette, ministre de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques

« Les résidus de la construction, rénovation et démolition possèdent un fort potentiel de recyclage et de valorisation. Nous sommes confiants que cet appel de propositions stimulera le secteur qui les produit dans la résolution de certaines problématiques liées à la gestion en fin de vie des résidus de gypse et des résidus fins. Ultimement, les projets soutenus nous permettront de nous rapprocher de notre objectif commun, qui est de faire du Québec une société sans gaspillage. »

Sonia Gagné, présidente-directrice générale de RECYC-QUÉBEC

Les détails de l’appel de propositions se trouvent sur le site web de RECYC-QUÉBEC.

Faits saillants :

  • Les sommes annoncées aujourd’hui découlent d’un programme de soutien des centres de tri de résidus de CRD, dont une part est aujourd’hui attribuée à la recherche de débouchés pour les matières jugées problématiques dans le secteur de la CRD.
  • Les résidus fins peuvent représenter jusqu’à 20 % des matières sortantes des entreprises du secteur de la CRD.
  • Un peu plus de 140 000 tonnes de gypse transitent par les centres de tri de résidus de CRD. De cette quantité, 10 000 tonnes seraient recyclées chaque année.  

Liens connexes :

Pour prendre connaissance de l’Étude sur le gypse résiduel au Québec - Analyse de la filière de recyclage (février 2018) : www.recyc-quebec.gouv.qc.ca/sites/default/files/documents/etude-gypse-residuel-deloitte.pdf.

Pour prendre connaissance de la fiche d’information sur le secteur de la construction, rénovation et démolition : www.recyc-quebec.gouv.qc.ca/sites/default/files/documents/Fiche-info-crd.pdf.

À propos de RECYC-QUÉBEC – www.recyc-quebec.gouv.qc.ca

Soucieuse de faire du Québec un modèle de gestion novatrice et durable des matières résiduelles pour une société sans gaspillage, RECYC-QUÉBEC est une société d'État créée en 1990 et qui a pour objectif de promouvoir, de développer et de favoriser la réduction, le réemploi, la récupération et le recyclage de contenants, d'emballages, de matières ou de produits ainsi que leur valorisation dans une perspective de conservation des ressources.

– 30 –

 

Source :

Louis-Julien Dufresne
Attaché de presse
Cabinet du ministre de l'Environnement
et de la Lutte contre les changements climatiques
Tél. : 418 521‑3911

Information :

Brigitte Geoffroy
Relations médias
RECYC-QUÉBEC
media@recyc-quebec.gouv.qc.ca
Tél. : 514 351-7838