Compostez vos matières organiques sur place

Vous générez un volume faible à moyen de matières organiques? Le compostage sur place à l’aide de petits équipements mécanisés ou non est une option idéale pour vous! Cette solution de gestion est à la fois rapide, efficace et avantageuse, puisqu’elle réduit notamment vos coûts de transport.

Découvrez ici toutes les informations à connaître sur le compostage des matières organiques, comme ses étapes d’implantation et ses limites potentielles.

À qui s’adresse le compostage sur place?

Le compostage des matières organiques s’adresse davantage aux commerces et institutions qui génèrent un volume faible à moyen de résidus. Il peut par exemple s’agir d’édifices à bureaux avec cafétéria ou encore d’établissements de restauration, de santé et scolaires.

Facteurs de succès de l’implantation

Pour mener à bien votre projet d’implantation d’équipement de compostage sur place, vous devrez planifier et réaliser une série d’étapes essentielles :

  • Déterminez le type et les quantités de résidus générés.
  • Sélectionnez un composteur adéquat, mécanisé ou non.
  • Maintenez une gestion soignée, assurée par une équipe formée et engagée.
  • Assurez-vous d’une implication assidue de la part de vos responsables.
  • Choisissez avec soin un espace et une localisation pour l’équipement de compostage et l’entreposage temporaire des matières organiques collectées, ainsi que pour la maturation et l’affinage du compost (si applicables).
  • Considérez le potentiel d’utilisation du compost à proximité.

Limites potentielles à l’implantation

Comme dans toute entreprise, le coût de l’équipement, la formation et le remplacement du personnel peuvent poser certaines limites au compostage des matières organiques. Voici certains aspects qu’il vous faudra surveiller :

  • L’achat d’équipement de compostage mécanisé nécessite, dans certains cas, des investissements importants qui affecteront à la hausse le coût d’immobilisation par tonne traitée.
  • Le degré d’expertise des personnes responsables de l’opération de l’équipement. Les connaissances requises varieront selon la complexité technologique de l’équipement.
  • La prévision de personnel de remplacement disposant d’un minimum de connaissances pour ne pas compromettre les activités de gestion en l’absence des principaux responsables.

Exemples d’équipements de compostage

Le saviez-vous?Si votre établissement exploite un équipement thermophile de compostage fermé d’un volume égal ou inférieur à 50 mètres cubes, vous ne pouvez traiter que des résidus organiques triés à la source en vrac (sans sacs de plastique, même compostables).
Pour découvrir les exigences fixées par le ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, consultez le document : Lignes directrices pour l’encadrement des activités de compostage (PDF, 511 ko).

Découvrez ici nos fiches d’information présentant certains équipements de compostage de faible tonnage :

Notez que les équipements énumérés dans cette liste non exhaustive sont présentés à des fins d’information seulement et qu’ils ne sont pas endossés ou accrédités par RECYC-QUÉBEC. De plus, il est de la responsabilité de l’acquéreur de respecter les exigences environnementales en vigueur pour les activités de compostage et d’obtenir les autorisations nécessaires selon le cas.

Pour ajouter votre technologie à cette liste, veuillez nous faire parvenir un courriel à l’adresse suivante : mo@recyc-quebec.gouv.qc.ca.

Étape suivante : planifiez la collecte à l’interne

Une fois que vous aurez choisi votre scénario de gestion des matières organiques, vous devrez planifier la collecte au sein de votre établissement. Pour vous aider à réussir cette planification, nous avons regroupé plusieurs trucs et astuces très pratiques. Consultez dès maintenant notre page Planification de la collecte pour les découvrir.