RECYC-QUÉBEC recommande des stratégies d’économie circulaire pour la gestion durable des matériaux de la transition énergétique

22 novembre 2022

Montréal, le 22 novembre 2022 — Alors que se déroule le congrès Québec Mines + Énergie, RECYC-QUÉBEC dévoile une vaste étude brossant un portrait des gisements actuels et prospectifs des matériaux nécessaires à la transition énergétique. En effet, cette importante transformation permettra la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) mais entraînera également l’apparition de nouvelles matières qu’il faudra ultimement gérer en fin de vie utile. RECYC-QUÉBEC souhaite mettre à profit des stratégies d’économie circulaire pour une réflexion le plus en amont possible quant à la gestion optimale des matériaux de la transition.

Au cœur de cette importante analyse se trouvent quatre filières soit celles de l’énergie éolienne, de l’énergie solaire, de l’hydrogène vert et de la mobilité électrique. Pour chacune d’entre elles, on y identifie les minéraux critiques et stratégiques concernés ainsi que les matériaux qui devront éventuellement être récupérés et valorisés. Quels sont-ils? Où se trouvent-ils? Comment gérer les matériaux des équipements et infrastructures ayant atteint leur fin de vie utile? Autant de questions auxquelles le présent rapport tente de répondre, en s’appuyant sur les objectifs gouvernementaux en matière de carboneutralité pour 2030 et 2050.

Mentionnons que cette étude s’inscrit dans le cadre du Plan pour une économie verte 2030, de la Politique de mobilité durable 2030, du Plan québécois pour la valorisation des minéraux critiques et stratégiques 2020-2025 du gouvernement et du Plan stratégique 2022-2025 de RECYC-QUÉBEC. Par ces travaux, RECYC-QUÉBEC joue pleinement son rôle de veille quant à la préservation des ressources.

Ainsi, le projet ambitieux que représente le passage à une économie sobre en carbone et résiliente face aux changements climatiques devrait se concrétiser dans une perspective de circularité en misant sur l’innovation et la collaboration. Plus que jamais, il est essentiel de développer une vision stratégique de la gestion de nos ressources en amont des défis qui nous attendent.

Citations

« Comme vous le savez, notre gouvernement a fait de l’Environnement, une de ses principales priorités. Les enjeux des changements climatiques sont critiques et nous travaillons activement afin de faciliter la transition énergétique. Et je suis persuadé qu’en trouvant des solutions dès maintenant afin de donner une seconde vie aux matériaux nécessaires à cette transition, nous atteindrons nos objectifs de manière plus rapide et efficace. Nous démontrerons, encore une fois, que le Québec est un leader dans le domaine. »

Benoit Charette, ministre de l’Environnement, de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs et ministre responsable de la région des Laurentides

« Nous avons la responsabilité de nous demander dès maintenant ce que la nécessaire transition énergétique impliquera en termes d’équipements et d’infrastructures afin de bien planifier la conception et la gestion en fin de vie de ces produits dans l’avenir. La société québécoise veut et doit aller plus loin pour protéger notre environnement, préserver nos ressources et lutter contre le gaspillage. Les résultats et les constats de ce rapport sont un tremplin vers une gestion judicieuse de nos ressources. »

Sonia Gagné, présidente-directrice générale de RECYC-QUÉBEC

Faits saillants

  • La transition énergétique au Québec en vue de l’atteinte des objectifs gouvernementaux de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) est nécessaire et implique l’utilisation d’équipements et d’infrastructures qui sera croissante au cours des prochaines années. Dans cette démarche, il est essentiel de réfléchir dès maintenant à la conception et à la gestion en fin de vie de ces produits.
  • La mise en place de stratégies d’écoconception et de circularité – dans une perspective de réduction à la source – est essentielle pour assurer la gestion durable des matériaux de la transition énergétique.
  • En 2021, on estime à 4 000 tonnes la quantité générée de matériaux liées à la transition énergétique du Québec. On évalue que celle-ci sera d’environ 142 000 tonnes en 2030 et atteindra plus de 296 000 tonnes en 2050.
  • Les 2 secteurs où il y aura davantage de matériaux à gérer en 2050 sont : l’éolien (environ 49 % des 296 000 tonnes) et les véhicules électriques (environ 47 %).
  • Parmi ces matériaux à gérer en 2050, on retrouve majoritairement du béton, de l’aluminium et des métaux ferreux, ainsi que divers minéraux critiques et stratégiques (MCS).
  • La durée de vie des différents produits varie, entre une dizaine d’années pour les batteries de véhicules électriques et les bornes de recharge, à environ 30 ans pour les panneaux solaires.
  • Les premiers parcs éoliens installés au Québec à la fin des années 90 approchent leur fin de vie (estimée à 20-25 ans). Cela illustre bien l’importance de s’intéresser dès maintenant à cet enjeu.

Mentionnons que :

  • L’étude se concentre sur les composantes des équipements et infrastructures (produits) possédant un important potentiel de développement au Québec, une large diffusion à travers le territoire et une présence significative de minéraux critiques et stratégiques.
  • L’étude de RECYC-QUÉBEC se veut un outil d’aide à la décision, afin de planifier – dès aujourd’hui – les stratégies à déployer pour faire face aux défis de demain en lien avec la conception des produits et la gestion en fin de vie des matières résultant de la transition énergétique.

Pour en savoir plus

Consultez l’étude complète : Matériaux de la transition énergétique : État de situation et pistes de solution (PDF, 6.6 Mo)

À propos de RECYC-QUÉBEC 

RECYC-QUÉBEC est une société d’État créée en 1990 avec le souci de faire du Québec un modèle de gestion novatrice et durable des matières résiduelles pour une société sans gaspillage. Elle promeut, développe et favorise la réduction, le réemploi, la récupération et le recyclage de contenants, d’emballages, de matières ou de produits ainsi que leur valorisation dans une perspective d’économie circulaire et de lutte aux changements climatiques.

-30-

Source :

RECYC-QUÉBEC
Relations médias
medias@recyc-quebec.gouv.qc.ca
Tél. : 514 351-7838