Municipalités de Saint-Donat, Rawdon et Chertsey, Lanaudière

Les municipalités de Saint-Donat, Rawdon et Chertsey se démarquent par une gestion rigoureuse de leurs matières résiduelles, qui permet une production de compost de qualité. Cette constance dans la qualité permet de générer des revenus supplémentaires et de diminuer les coûts associés à la gestion des matières résiduelles. Ces municipalités tirent également profit d’un partenariat public-privé pour la gestion de leurs matières résiduelles, un atout important dans leur succès.

Apprenez-en plus sur l’implantation de la collecte des matières organiques dans ces municipalités.

Population et territoire

MRC de Matawinie

  • Superficie : 10 615 km2
  • Population : 49 380 habitants

Chertsey

  • Superficie : 313 km2
  • Population : 5 135 habitants

Rawdon

  • Superficie : 180 km2
  • Population : 10 654 habitants

Saint-Donat

  • Superficie : 361 km2
  • Population : 4 486 habitants

Portrait socioéconomique

Principales activités économiques de la région

Les principales activités économiques se situent dans les secteurs de la foresterie et des services. Les emplois par secteur d’activité se répartissent ainsi :

  • Secteur primaire : 3 %
  • Fabrication : 15 % (meubles et produits connexes, produits métalliques, aliments)
  • Commerce : 19 %
  • Services commerciaux : 41 %
  • Services non commerciaux : 22 %

Contexte et mode de gestion

Organisme gestionnaire

  • Régie intermunicipale de traitement des déchets de la Matawinie (RITDM), dont les municipalités de Saint-Donat, Rawdon et Chertsey font partie
  • Gestion des matières résiduelles par la compagnie privée Compo Recycle

Processus d’implantation de la collecte à 3 voies

  • 1989 à 1995 : Traitement des matières organiques par tri-compostage
  • 1997 : Collecte à 3 voies

Localisation et description des infrastructures

  • Lieu de compostage de propriété municipale : RITDM
  • Localisation : Chertsey
  • Capacité actuelle de l’usine : 10 000 tonnes annuellement

Technologie de traitement

  • Compostage en système fermé avec tunnels (contrôle de l’eau et de l’air)
  • Maturation du compost à l’extérieur (environ 1 an)

Nuisances (odeurs, vers blancs, bruit)

  • Aucune plainte reçue à ce jour relativement aux odeurs
  • Compo Recycle offre un service de gestion des plaintes qui est inclus dans les contrats avec les municipalités

Unités d’occupation (u. o.) desservies par la collecte des matières organiques

14 577 unités d’occupation réparties comme suit :

  • Chertsey : 4 542
  • Rawdon : 5 688
  • Saint-Donat : 4 347

Collecte

Contenants :

  • Bacs roulants de 240 L pour résidus alimentaires et résidus verts combinés
  • Les sacs de plastique traditionnels et compostables sont acceptés dans la collecte des matières organiques

Fréquence :

  • 26 collectes par année, soit une fois aux deux semaines

Sensibilisation à l’herbicyclage et au compostage domestique

  • Communication périodique : sites Web des municipalités
  • Plans de communication, activités et outils de sensibilisation réalisés par Compo Recycle (inclus dans les contrats de service)

Collectes spéciales et points de dépôt volontaire

Écocentres gérés par Compo Recycle

Utilisation du compost produit

Une partie du compost produit est distribuée gratuitement à des organismes qui le vendent à des fins de financement et est vendu directement aux citoyens dans les écocentres

Bilan et coûts

Taux de récupération

  • Saint-Donat : 58 %
  • Rawdon : 47 %
  • Chertsey : 44 %

Quantités récupérées par les différentes sources de collecte

Voici un bilan de chacune des MRC pour l’année 2009, considérant que le taux de rejet est de 12 % :

  • Chertsey : 495 tonnes
  • Rawdon : 1023 tonnes
  • Saint-Donat : 513 tonnes

Coûts de collecte, transport et traitement

  • Les coûts relatifs à la collecte, au transport et au traitement des matières organiques s’élèvent à 200 $ par an par unité d’occupation
  • Les coûts de traitement des matières organiques sont évalués entre 80 $ et 100 $ par tonne

Coûts comparatifs

Enfouissement à 55,35 $ par tonne, excluant la collecte et le transport à 75 km

Coût de la sensibilisation

Le coût est de 5 $ par unité desservie pour la sensibilisation

Avantages économiques

  • Vente de compost aux citoyens à 30 $ par tonne
  • Prolongation de la durée de vie du lieu d’enfouissement technique

Moyens de sensibilisation

Canaux de communication

  • Le site Web de Compo Recycle
  • Journée Terre à Terre
  • Publicités dans les journaux
  • Bulletin « Matières à réflexion » envoyé 3 fois par année
  • Page Facebook Objectif compostage
  • Représentation lors d’activités sociales (ex. : kiosque d’information)

Gestion

  • Émission de billets d’avertissement pour limiter les matières non acceptées dans les collectes
  • Ressources disponibles pour les citoyens par téléphone et en personne

Facteurs de réussite

  • Partenariat public-privé pour une gestion globale des matières résiduelles
  • Contrôle accru de la qualité du compost produit
  • Sensibilisation et formation des citoyens
  • Implication des citoyens dans la gestion de leurs matières résiduelles