Ville de Lévis, Chaudière-Appalaches

La signature visuelle distinctive « J’éco-agis au quotidien » employée par la Ville permet d’impliquer directement le citoyen et de promouvoir l’engagement. Les principaux défis rencontrés lors de l’implantation de la collecte des matières organiques ont été l’ajout d’un 3e bac, la modification de la fréquence de collecte des ordures ménagères et l’interdiction d’utiliser des sacs en plastique pour les résidus verts. Ces derniers n’ont pourtant pas empêché le taux de récupération de dépasser les objectifs que s’était donnés la Ville, et ce, moins de deux ans après l’implantation.

Apprenez-en plus sur cette réalisation et la façon dont la Ville de Lévis a surmonté ces obstacles.

Population et territoire

  • Superficie terrestre : 447 km2
  • Population : 142 894 habitants

Portrait socioéconomique

Principales activités économiques de la région

Voici le pourcentage d’emplois par secteur d’activité dans la région :

  • Secteur primaire : 4,5 %
  • Fabrication : 18,7 %
  • Construction : 6,3 %
  • Secteur tertiaire : 69,9 %

La ville de Lévis se distingue de sa région par une prédominance du secteur tertiaire, qui représente près de 80 % des emplois.

Contexte et mode de gestion

Organisme gestionnaire

Ville de Lévis

Processus d’implantation de la collecte à 3 voies

  • 2005 : Implantation de la collecte des matières organiques prévue au PGMR
  • 2008 : Étude pour estimer les tonnages et choisir la technologie de traitement biologique et visites de villes ayant déjà implanté la collecte à 3 voies
  • 2008-2009 : Caractérisation des matières résiduelles incinérées à Lévis : 55 % de la masse est compostable
  • 2009 : Étude sur le mode de collecte et la possibilité d’implanter un site de compostage municipal
  • 2010 : Élaboration du plan de communication avec une firme de consultants en environnement
  • 2010 : Tenue d’un groupe de discussion avec des citoyens pour recueillir les opinions sur le futur service de collecte et les bacs roulants
  • 2010 : Appels d’offres et octroi des contrats pour la collecte, le transport, le compostage et l’acquisition des bacs roulants
  • 2011 : Implantation du service dans les immeubles de 4 logements et moins (phase 1)
  • 2011 : Implantation de la phase 2 : grands générateurs ICI (épiceries, restaurants, une cafétéria)
  • 2014 : Réintroduction de la fréquence de la collecte hebdomadaire des déchets ultimes en été : initialement réduite au moment de l’implantation à 26 collectes, elle remonte à 32 collectes annuellement

Localisation et description des infrastructures

  • Installations de compostage situées à Saint-Henri-de-Lévis, soit à moins de 20 km du centre de masse de Lévis
  • Gestion des installations du site par Englobe (anciennement GSI Environnement)

Technologie de traitement

Compostage en piles statiques (système ouvert) avec aération forcée

Nuisances (odeurs, vers blancs, bruit)

  • Très peu de plaintes dans l’ensemble
  • Appels plus nombreux dans les deux premiers mois suivant l’implantation et à l’automne, lors de la période de surplus de résidus verts
  • Les appels référaient surtout à la diminution de fréquence de la collecte des ordures ménagères (odeurs et vers blancs), des bacs bruns non vidés (matières gelées ou compactées au fond du bac) et de l’utilisation des sacs en papier pour les feuilles mortes

Unités d’occupation desservies par la collecte des matières organiques

  • 2013 : 44 984 u.o. résidentielles desservies par la collecte combinée des résidus alimentaires et des résidus verts
    • Résidences unifamiliales et jumelés : 40 935 u.o.
    • Plex (2 à 5 logements) : 4049 u.o.
    • Condos et multilogements (6 et +) : < 1 %
  • Les multilogements de 6 logements et plus, ainsi que les petits ICI sont desservis sur demande selon les mêmes modalités que les résidences familiales et les petits plex
    • ICI : 130 (113 petits commerces + 14 épiceries, 2 restaurants, 1 cafétéria, 1 centre d’achat, 1 organisme communautaire et 1 industrie); 20 parmi ceux-ci se sont ajoutés lors de l’implantation de la phase 2

Collecte

  • Bacs roulants bruns de 240 L (résidus verts et alimentaires combinés)
  • Mini bacs de cuisine fournis
  • Aucun sac en plastique accepté, sacs de papier seulement
  • Fréquence:
    • 42 collectes par an : collecte hebdomadaire d’avril à novembre et bimensuelle durant l’hiver
    • Les grands ICI ont droit à deux collectes par semaine
    • Réduction de la collecte des déchets ultimes au moment de l’implantation de la 3e voie (hebdomadaire à bimensuelle), puis réintroduction en 2014 de la collecte hebdomadaire des ordures en période estivale

Difficultés rencontrées

  • Gestion d’un 3e bac par les citoyens
  • Diminution de la fréquence de collecte des ordures ménagères
  • Interdiction d’utiliser des sacs en plastique pour les résidus verts
  • Beaucoup de temps a dû être consacré aux changements d’habitude à domicile. Les gens ont compris que s’ils mettent les matières compostables au chemin chaque semaine, les déchets ne poseront pas de problèmes

Sensibilisation à l’herbicyclage et au compostage domestique

  • Ateliers de formation
  • Communications municipales (site Web, journal local, etc.) sur l’herbicyclage et le feuillicyclage
  • Aide financière pour l’achat d’un composteur domestique (de 2010 à 2014)

Collectes spéciales et points de dépôt volontaire

  • 4 collectes porte-à-porte des surplus de résidus verts au printemps et 6 à l’automne. Seuls les sacs de papier sont autorisés
  • Toute l’année, des conteneurs sont mis à la disposition des citoyens à l’écocentre de Lévis

Utilisation du compost produit

  • Acquisition d’une partie du compost par la Ville pour la distribution aux citoyens de mai à octobre
  • Utilisation dans les parcs et les espaces verts municipaux

Bilan et coûts

Taux de récupération

2 ans après l’implantation, le taux de récupération du secteur résidentiel atteignait déjà approximativement 60 %. Les quantités collectées varient annuellement en fonction du climat. Une année plus sèche implique en effet généralement de plus faibles quantités de gazon et de feuilles collectées.

Taux de participation (2011) : 85 % de la population a profité du service de collecte des matières organiques, selon un sondage SOM effectué pour les unités de 4 logements et moins.

Quantités de matières organiques récupérées

2014 : 262 kg par bac collecté, soit 14 035 tonnes de résidus verts et alimentaires pour 53 575 bacs collectés

Coûts de collecte, transport et traitement

2016 : nouveau contrat dont l’octroi s’est fait séparément pour chaque service (matières compostables, matières recyclables et déchets) :

  • Collecte et transport : 23,45 $/bac/an pour 42 collectes par année
  • Traitement : 58,50 $/tonne

Un tarif différent s’applique aux ICI, variant selon la fréquence de collecte de 1 ou de 2 fois par semaine

Coût de la sensibilisation

Sensibilisation estimée à 0,90 $ par unité d’occupation pour l’année d’implantation

Avantages économiques

  • Lors de l’implantation de la collecte à 3 voies, une réduction de 610 000 $ des frais liés à la collecte et au transport des ordures ménagères a été observée
  • À partir de 2016, la différence entre le coût de traitement de matière compostable par tonne et celui de l’élimination (de 91 $) sera de 32,50 $ en faveur de la 3e voie
  • Augmentation du retour des redevances à l’enfouissement (2015) :
    • Moyenne québécoise : 8,47 $/personne
    • Ville de Lévis : 10,05 $/personne

Moyens de sensibilisation

Canaux de communication

  • Activités effectuées au moment de l’implantation :
    • 3 séances d’information précédant l’implantation de la collecte à 3 voies
    • Guide pratique remis avec le bac et le contenant de cuisine
    • Publicité sur les panneaux d’affichage le long des axes routiers achalandés et sur les autobus. Ces derniers ont été utilisés pour des campagnes spécifiques comme : « Mon bac sent bon » et pour le démarrage de la collecte des matières organiques
  • Activités ponctuelles ou en cours :
    • Articles et cahiers spéciaux dans le journal local
    • Section du site Web de la Ville : informations diverses sur le compostage, guide pratique
    • Calendrier de collecte
    • Ligne Info-Collecte
    • Pour les ICI :
      • Guide pratique pour les épiceries
      • Affiches sur les matières acceptées/refusées
      • Rencontre en personne des propriétaires et/ou gérants
      • Formation des employés (sur demande)

Gestion

  • Maintien de la collecte des résidus verts en période de surplus
  • Diminution de la fréquence de collecte des ordures ménagères au démarrage, bien qu’en 2014, la collecte hebdomadaire a été réintroduite pour la période estivale

Facteurs de réussite

  • L’adhésion et l’appui des élus qui favorisent la mise en œuvre du projet
  • Une vision claire des objectifs à atteindre et des moyens pour y parvenir
  • Une campagne de communication bien structurée et adaptée aux différentes clientèles
  • La mise en place de la ligne Info-Collecte pour répondre aux questions des citoyens
  • Une équipe de travail dédiée et déterminée, convaincue et à l’écoute des besoins de la population
  • La possibilité d’utiliser des sacs de papier pendant les périodes de surplus de résidus verts, au printemps et à l’automne
  • La participation volontaire de certains restaurateurs et épiceries au programme envoie un signal que l’application de nouvelles façons de faire est possible au niveau des ICI