Récupérer plus et recycler mieux : Québec octroie plus de 14 M$ pour trouver des débouchés aux matières résiduelles

12 mai 2021

Montréal, le 12 mai 2021. – Le gouvernement du Québec annonce son soutien à 42 projets visant l’amélioration de la performance du Québec en matière de débouchés et de recyclage des matières résiduelles. Ces projets porteurs ont été retenus par RECYC-QUÉBEC dans le cadre de trois programmes d’aide financière lancés en 2020, le tout totalisant des montants octroyés de plus de 14 M$. Cet appui gouvernemental a produit un véritable effet de levier avec un investissement multiplié par ce secteur de l’économie verte du Québec, portant à près de 105 M$ les sommes qui seront investies.  

Lors de l’annonce de la modernisation des systèmes de consigne et de collecte sélective, en janvier 2020, le ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, ministre responsable de la Lutte contre le racisme et ministre responsable de la région de Laval, M. Benoit Charette, a souligné qu’il ne fallait pas seulement revoir le fonctionnement de ces systèmes, mais trouver des débouchés pour les matières difficilement recyclables actuellement. Ainsi, aujourd’hui, M. Charette se joint à la présidente-directrice générale de RECYC-QUÉBEC, Mme Sonia Gagné, pour annoncer que le Programme de soutien au développement des débouchés et d’innovations technologiques pour le traitement de matières résiduelles au Québec sera reconduit avec une nouvelle enveloppe budgétaire d’ici la fin juin.  

La société d’État a reçu et analysé de nombreux projets touchant, entre autres, la réduction, le réemploi et le recyclage dans des secteurs aussi variés que la gestion des pellicules plastiques, du polystyrène, des matières organiques et des contenants multicouches et de boissons, pour ne nommer que ceux-là. L’objectif était de se pencher sur les solutions possibles afin que ces matières soient récupérées et recyclées au lieu de finir dans les sites d’enfouissement. Avec l’ajout d’un montant supplémentaire, le gouvernement veut faire émerger davantage de solutions.  

Les montants octroyés sont répartis, entre autres, dans le Programme de soutien au développement des débouchés et d’innovations technologiques pour le traitement de matières résiduelles au Québec, le Programme de soutien au développement du réemploi et du recyclage des contenants de boissons au Québec et le Programme de soutien à la modernisation et au développement des centres de tri de la collecte sélective et des centres de tri CRD. À ces trois programmes s’ajoute le Programme de soutien aux centres de tri de la collecte sélective, qui a mené à l’acceptation de 56 demandes de centres de tri de la collecte sélective pour une aide financière totalisant 5,609 M$. Avec ces programmes de soutien, le Québec fait un pas de plus vers l’atteinte de ses cibles environnementales.  

Citations : 

« Avec l’annonce de la réforme des systèmes de consigne et de collecte sélective et la stratégie de valorisation de la matière organique, nos entreprises québécoises ont vu des occasions à saisir. Alors que nous vivons une importante révolution de notre gestion des matières résiduelles, il importe aussi de trouver des solutions pour les matières actuellement difficiles à recycler et qui, malheureusement, se retrouvent dans nos sites d’enfouissement. Je me réjouis que notre gouvernement accompagne efficacement les entreprises dans cette transition économique verte pour nous permettre d’atteindre notre objectif collectif, soit de récupérer plus et de recycler mieux. » 

Benoit Charette, ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, ministre responsable de la Lutte contre le racisme et ministre responsable de la région de Laval 

« Au cours des derniers mois, RECYC-QUÉBEC a reçu et analysé près d’une centaine de projets dans des secteurs aussi variés que la gestion des pellicules plastiques, du polystyrène, des matières organiques et des contenants multicouches et de boissons. Visiblement, les entreprises québécoises ont à cœur de participer à la création d’un Québec sans gaspillage et à la mise en place d’une véritable économie circulaire. »  

Sonia Gagné, présidente-directrice générale de RECYC-QUÉBEC 

Faits saillants :  

Les programmes suivants viennent répondre à l’engagement pris dans le plan d’action 2019-2024 de la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles, soit de revoir la portée des systèmes de récupération actuels afin de les rendre plus performants. Voici quelques exemples de projets financés : 

Programme de soutien au développement des débouchés et d’innovations technologiques pour le traitement de matières résiduelles au Québec 
Investissements totaux (gouvernement et entreprises) : 95 378 152,39 $  
Nombre total de projets soutenus : 29 

Cascades (2 000 000 $) 
Usine de pâte moulée de Kingsey Falls 

Groupe Gagnon (641 900 $) 
Installation d’une nouvelle ligne de tri avec équipements pour le polystyrène  

Environnement Viridis inc. (1 000 000 $)  
Projet de vitrine technologique du procédé de traitement SHOCmd et de recyclage des matières organiques provenant des résidus ménagers collectés 

Les Plastiques D.C. inc. (1 000 000 $) 
Amélioration de la qualité et de la production de la polyoléfine 

Kruger (33 807 $) 
Étude sur les intrants de l’usine de cogénération de Bromptonville 

MRC de Bellechasse (35 000 $) 
Étude comparative des options de traitement des matières organiques 

RV2 Technologies (242 000 $) 
Projet pilote en lien avec la silice précipitée 

Recast Waste (1 000 000 $) 
Démarrage d’une nouvelle installation de conditionnement 
Usine pilote de recyclage de plastique 

Emballages Transcontinental Flexipak (1 000 000 $) 
Implantation, dans un lieu existant, d’équipements permettant de débuter ou d’accroître substantiellement le recyclage des sacs et pellicules de plastiques post-consommation 

Fibres Sustana (35 000 $) 
Étude de faisabilité technique et économique 
Valorisation des rejets plastiques et d’aluminium issus du recyclage des contenants multicouches, Usine : Breakeyville à Lévis 

Programme de soutien au développement du réemploi et du recyclage des contenants de boissons au Québec 
Investissements totaux (gouvernement et entreprises) : 6 724 200 $  
Nombre total de projets soutenus : 2 

Les Entreprises Rolland inc. (Fibres Sustana, usine Fibres Breakey) (478 240 $) 
Installation d’un déchiqueteur pour améliorer le recyclage des cartons multicouches 

Tomra (1 000 000 $) 
Remplacement de la ligne de traitement de produits consignés 

Programme de soutien à la modernisation et au développement des centres de tri de la collecte sélective et des centres de tri CRD 
Investissements totaux (gouvernement et entreprises): 2 723 971 $  
Nombre total de projets soutenus : 11 

Récupération Frontenac (11 529 $) 
Diagnostic des opérations pour moderniser le centre de tri  

Récupération Mauricie (13 618,50 $) 
Diagnostic des opérations pour moderniser le centre de tri  

Régie intermunicipale de traitement des matières résiduelles de la Gaspésie (RITMRG) (9 073,78 $) 
Diagnostic des opérations en vue de moderniser le centre de tri  

Lien connexe :

La liste complète des projets soutenus peut être consultée à l’adresse www.recyc-quebec.gouv.qc.ca

–30 – 

Source : 

Geneviève Richard 
Attachée de presse 
Cabinet du ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, 
ministre responsable de la Lutte contre le racisme et ministre responsable de la région de Laval 
Tél. : 418 952-6352 

Information :  

Brigitte Geoffroy  
Relations médias 
medias@recyc-quebec.gouv.qc.ca
RECYC-QUÉBEC 
Tél. : 514 351-7838