En action pour le recyclage des pneus : Le ministre de l’Environnement annonce un programme de 500 000 $ pour stimuler la recherche de débouchés pour les pneus hors d’usage

28 novembre 2019

Montréal, le 28 novembre 2019. – Alors que des milliers de propriétaires de véhicule ont effectué leur changement de pneus, le gouvernement du Québec souhaite s’assurer du traitement optimal de ces milliers de pneus hors d’usage.

À cette fin, le ministre de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, M. Benoit Charette, annonce aujourd’hui un investissement de 500 000 $ dans un nouveau programme d’appui à la recherche et au développement de produits issus du réemploi et du recyclage des pneus hors d’usage.

Les projets devront démontrer qu’ils contribuent à stimuler le marché de la transformation des pneus hors d’usage et favorisent l’émergence de débouchés à valeur économique élevée. Les organisations pourront soumettre leurs propositions jusqu’en décembre 2020 à RECYC-QUÉBEC qui coordonne l’attribution des sommes à titre de gestionnaire du Programme québécois de gestion intégrée des pneus hors d’usage.

Citations

« Stimuler le marché de la transformation de nos matières résiduelles dans une perspective d’économie circulaire s’inscrit dans les priorités de notre gouvernement. Nous visons à jeter les bases d’un environnement propice à l’innovation et au traitement optimal d’une matière qui représente un tonnage important. Nous espérons que le secteur de la recherche et du développement ainsi que les entreprises de remoulage et de recyclage des pneus hors d’usage sauront faire preuve d’innovation dans cette recherche de solutions. »

Benoit Charette, ministre de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques

« Depuis quatre ans, la quantité de pneus traitée au Québec croit constamment. Elle est passée de 71 000 tonnes en 2014 à près de 93 000 tonnes en 2018. Cette tendance ne semble pas vouloir fléchir et nous sommes heureux de pouvoir compter sur ces sommes. Nous pouvons ainsi créer un contexte propice à l’innovation et des conditions optimales pour le traitement durable de cette matière. »

Sonia Gagné, présidente-directrice générale de RECYC-QUÉBEC

Faits saillants

  • Actuellement, les pneus usés du Québec entrent dans la fabrication de dos d’âne, de surfaces récréatives, de garde-boue, des tapis agricoles, etc. Des tapis de dynamitage sont également fabriqués avec des pneus issus du Programme québécois de gestion intégrée des pneus hors d’usage. Ils servent notamment pour les travaux entourant la construction du Réseau électrique métropolitain (REM).
  • En 2018, le Programme a récupéré et traité près de 93 000 tonnes de pneus. Ces pneus ont été traités selon la hiérarchie des 3RV dans les proportions suivantes : 1 % remoulés, 90 % recyclés et 9 % ont été valorisés.
  • Au cours de la dernière année, RECYC-QUÉBEC a accordé 1,8 M$ en aide financière pour augmenter la capacité de traitement de l’industrie québécoise du recyclage de pneus hors d’usage. 
  • Les propriétaires de véhicules ont jusqu’au 1er décembre de cette année pour procéder à leur changement de pneus.

Lien

Pour tous les détails, visitez la page du Programme d’appui à la recherche et au développement de produits issus du réemploi et du recyclage des pneus hors d’usage.

– 30 –

Source :

Louis-Julien Dufresne
Attaché de presse
Cabinet du ministre de l'Environnement
et de la Lutte contre les changements climatiques
Tél. : 418 521‑3911

Information :

Brigitte Geoffroy
Relations médias
RECYC-QUÉBEC
media@recyc-quebec.gouv.qc.ca
Tél. : 514 351-7838