Près de 238 00$ pour aider la région de l'Outaouais à faire la transition vers une économie circulaire

2 octobre 2017

Gatineau, le 2 octobre 2017 – Une  aide financière de 180 000$ a été accordée au  Conseil régional de l’environnement et du développement durable de l’Outaouais (CREDDO) dans le cadre de l’appel de propositions Transition vers l’économie circulaire (APTEC). De plus, des montants de 17 644 $ et 19 388 $ leur ont été versés pour la création de deux regroupements d’industries, commerces et institutions (ICI) du Vieux Hull, soit Gatineau Montcalm et Gatineau Laval, et 20 710 $ pour le territoire de Chelsea, pour un total de 237 742 $, afin de soutenir la création de symbioses industrielles dans la région. 

La députée de Hull, Mme Maryse Gaudreault, accompagnée du président directeur général de RECYC-QUÉBEC, M. Dany Michaud, ont annoncé cette aide financière qui permettra d'accroître la productivité, l'innovation et la commercialisation dans les entreprises en améliorant la gestion, l’optimisation et la réduction de leurs matières résiduelles.

Depuis l’automne 2016, le CREDDO déploie un vaste programme régional en économie circulaire destiné aux industries, commerces et institutions (ICI), mais aussi aux entreprises du secteur de la construction, rénovation et démolition (CRD). Synergie Outaouais est basé notamment sur l’échange et la mutualisation de matières résiduelles dans  l’Outaouais. Ce programme vise à accompagner les entreprises dans le passage d’une économie basée sur le modèle linéaire à une économie basée sur un modèle cyclique : l’économie circulaire.

Rendu possible grâce au Fonds vert, dont les revenus sont principalement issus du marché du carbone, le gouvernement soutient CREDDO dans sa transition vers un monde plus sobre en carbone. En plus de contribuer à la modernisation et au développement durable de notre économie, cette mesure concrète, qui s’inscrit dans notre Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques, nous permet de lutter, ensemble, contre les changements climatiques afin d’assurer une qualité de vie à nos enfants. Faisons-le pour eux!

Citations

« En tant que gouvernement, il nous tient à cœur de soutenir un projet comme celui du Conseil régional de l’environnement et du développement durable de l’Outaouais, qui a aussi des retombées positives au chapitre de la réduction des gaz à effet de serre et favorise la modernisation de notre économie. Les ICI participant au projet sont des leaders dans leur communauté et ils sauront démontrer que le pouvoir de l’économie circulaire, c’est la force de son impact positif tant sur l’économie que sur la collectivité et l’environnement. »

David Heurtel, ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte aux changements climatiques

« À titre de députée de Hull, je suis fière de voir une telle initiative en Outaouais qui, en plus de favoriser et de maximiser le développement économique régional, contribue à positionner une fois de plus notre région comme le berceau québécois du développement durable. Un projet comme celui-ci a aussi des retombées positives au chapitre de la réduction des gaz à effet de serre et favorise la modernisation de notre économie ».
Maryse Gaudreault, députée de Hull

« La symbiose industrielle propose des solutions novatrices et économiquement saines à des problèmes que toutes les entreprises rencontrent. Trouver des sources d’approvisionnement à proximité et diminuer les coûts d’exploitation, tout en favorisant une économie plus verte, font partie de ses nombreux avantages. C’est pourquoi il nous fait plaisir, en tant que société d’État, de soutenir des projets comme celui du Conseil régional de l’environnement et du développement durable de l’Outaouais, qui accompagne les entreprises et contribue à créer des maillages entre elles afin de faire émerger une économie plus circulaire. De cette façon, les excédents des uns deviennent les ressources des autres. »
Dany Michaud, président-directeur général de RECYC-QUÉBEC

Faits saillants :

  • 180 000 $ offert au Conseil régional de l’environnement et du développement durable de l’Outaouais (CREDDO).
  • Le CREDDO propose l’implantation et l’animation d’une plateforme d’échange de matières résiduelles entre les institutions, commerces et industries (ICI) et les entreprises du secteur construction, rénovation et démolition (CRD) dans le but de favoriser et de développer l’économie circulaire dans l’Outaouais.
  • Le projet s'inscrit dans la démarche du réseau Synergie Québec mis en place par le CTTÉI.
  • Cet appui financier s’inscrit dans la Stratégie gouvernementale de développement durable 2015-2020, par l’entremise du Fonds vert.

À propos de l’APPEL DE PROPOSITIONS TRANSITION VERS L’ÉCONOMIE CIRCULAIRE (APTEC)

L’appel de propositions Transition vers l’économie circulaire (APTEC) découle de la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles, est géré par la société d’État RECYC-QUÉBEC et financé par l'entremise du Fonds vert. L’APTEC cible plus particulièrement un champ de l’économie circulaire, soit l’écologie industrielle et territoriale. L’objectif est de créer des synergies entre entreprises, c’est-à-dire des échanges, afin que la circulation des ressources passe d’un modèle linéaire à un modèle circulaire. Pour atteindre ce but, un soutien financier est apporté à des organismes bien positionnés pour déployer des ressources dédiées au réseautage et à la coordination d’une démarche d’économie circulaire sur leur territoire.

À propos du programme Performance des ICI en GMR – Volet 3 : Regroupement de la GMR dans les ICI

Le programme Performance des ICI en GMR – Volet 3 : Regroupement de la GMR dans les ICI découle de la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles, est géré par la société d’État RECYC-QUÉBEC et financé par l'entremise du Fonds vert. Le volet 3 du programme encourage les ICI présents dans les parcs industriels ou les concentrations commerciales à se regrouper pour analyser leurs besoins communs en GMR et ainsi instaurer efficacement des collectes de leurs matières recyclables. L’objectif est de faire en sorte qu’ils puissent ensuite récupérer de plus grands volumes de différentes matières triées à la source, à meilleur coût, de façon plus simple et en optimisant les routes de collecte pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. Ce volet facilite aussi l’atteinte des objectifs de bannissement de l’élimination du papier/carton, et du bois et de la matière organique.

 

À propos de RECYC-QUÉBEC

Soucieuse de faire du Québec un modèle de gestion novateur et durable des matières résiduelles pour créer une société sans gaspillage, RECYC-QUÉBEC est une société d'État créée en 1990 et qui a pour objectif de promouvoir, de développer et de favoriser la réduction, le réemploi, la récupération et le recyclage de contenants, d'emballages, de matières ou de produits ainsi que leur valorisation dans une perspective de conservation des ressources.

-30-

SOURCE :
Émilie Simard
Attachée de presse 
Cabinet du ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques

INFORMATION :

RECYC-QUÉBEC 
Ligne média : 514 351-7838
medias@recyc-quebec.gouv.qc.ca

Mathée Warnett
Conseillère politique Bureau de la députée de Hull et vice-présidente de l’Assemblée nationale Maryse Gaudreault

Benoit Delage
Directeur général
CREDDO
819 772-4925 poste 1
dg@creddo.ca