Des investissements de 16,2 M$ pour l'amélioration de la qualité dans les centres de tri et chez les recycleurs

7 juin 2018

Montréal, le 7 juin 2018 – Le Gouvernement du Québec confirme aujourd'hui le soutien financier de 3,45 M$ qui sera accordé à sept projets qui visent une amélioration de la qualité des matières triées et favorisent un meilleur arrimage entre ce qui sort des centres de tri de la collecte sélective et ce que reçoivent les entreprises qui conditionnent ces matières. La contribution gouvernementale produit un effet de levier considérable avec un investissement multiplié par cinq, portant à 16,2 M$ les sommes qui seront investies.

Suite au processus d’analyse mené par la société d’État RECYC-QUÉBEC, les projets les plus porteurs ont été retenus, notamment en termes d’impact sur la quantité de matières triées ou conditionnées, ainsi que sur l’opportunité de maillage entre centres de tri et conditionneurs. Ces projets visent une augmentation de la capacité de traitement des matières que l’on retrouve en plus forte proportion dans le bac de recyclage des Québécois et Québécoises, soit le papier et les plastiques. De plus, ce soutien augmentera les possibilités de traitement de ces matières par des entreprises locales. Grâce au soutien accordé, près de 30 000 tonnes de matières supplémentaires pourront être traitées plus efficacement.

Les projets retenus sont ceux des entreprises suivantes : Energiplast à Cowansville, Plastimum à Sherbrooke, Récupéraction Centre-du-Québec à Drummondville, Absolu technologies de recyclage (Absotechno) à Sorel-Tracy, Sani-Éco à Granby, Tricentris – Lachute, Société VIA - Rivière-du-Loup.

Citations :

« La situation de la collecte sélective au Québec me préoccupait et j’ai voulu agir rapidement afin d’aider les acteurs du milieu. La semaine dernière nous avons tenu un exercice de consultation, l’amélioration de la qualité de la matière et le développement de notre économie circulaire ont été ciblés parmi les actions prioritaires. L’annonce d’aujourd’hui représente des investissements totalisant 16,2 M$ qui permettront de moderniser quatre centres de tri et de déployer trois projets de conditionnement local de la matière récupérée et triée ici au Québec. Ce sont des projets concrets qui feront rapidement une différence pour un Québec plus prospère et plus vert. »

Isabelle Melançon, ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques

« Nous avons mené depuis plusieurs mois des activités intensives de concertation avec les partenaires et acteurs québécois impliqués dans la gestion de la collecte sélective pour identifier des soutiens financiers concrets et profitables sur le long terme pour les acteurs de la filière du recyclage au Québec. Le soutien à ces projets démontre clairement la volonté du Québec de diminuer sa vulnérabilité aux marchés d’exportation en améliorant la qualité des matières triées et en augmentant les capacités de conditionnement au Québec. Les parties prenantes envoient aussi un message clair de leur volonté de faire partie de la solution investissant conjointement avec le gouvernement du Québec dans la modernisation de leurs installations et procédés. »

Sonia Gagné, présidente-directrice générale de RECYC-QUÉBEC

Faits saillants :

  • En janvier dernier, RECYC-QUÉBEC lançait un appel de propositions doté d'une enveloppe budgétaire initiale de 3 M$, dont l'objectif était de soutenir des projets porteurs permettant une amélioration de la qualité et de la quantité des matières, tout en favorisant un meilleur arrimage entre les matières qui sortent des centres de tri de la collecte sélective et nos entreprises qui valorisent cette dernière.
  • Cette somme a été bonifiée en cours de route d’un montant de 450 000 $ afin de soutenir encore plus de projets. Un total de 24 projets ont été reçus, dont 22 qui ont été jugés conformes et ont été analysés.
  • Le Gouvernement du Québec via sa société d’État a investi plus de 25 M$ au cours des 10 dernières années dans les centres de tri et les autres entreprises qui traitent de la matière au Québec.
  • Le Québec récupère annuellement plus de 1 million de tonnes de matières, dont 707 000 tonnes de fibres et 46 000 tonnes de plastique. De cette quantité, 80 % est vendue aux fins de recyclage, 10 % correspond à de la matière valorisée autrement que par le recyclage et 10 % est rejetée et représente des matières non recyclables ou bien non extraites par les centres de tri.
  • À l’échelle canadienne, le Québec est un leader en matière de performance de la collecte sélective. Il recycle 81 kg par habitant de matières et il traite ces dernières à un coût de 215 $ la tonne. En comparaison, l’Ontario recycle 65 kg par habitant à un coût de 309 $ la tonne, la Colombie-Britannique recycle 41 kg par habitant à 398 $ la tonne et le Manitoba recycle 68 kg par habitant à 297 $ la tonne.

Source :

Brigitte Geoffroy
Relations médias
RECYC-QUÉBEC
Tél. : 514 351-7838