Appel de propositions pour soutenir des projets visant la réduction, la récupération et le recyclage des matières organiques du secteur des ICI

Restants de nourritureÀ titre de générateurs, les industries, commerces et institutions (ICI) ont un important rôle à jouer au niveau de la gestion des matières organiques.

Considérant le faible taux de recyclage de ces matières dans ce secteur et le manque de services de récupération dans plusieurs régions du Québec, RECYC-QUÉBEC souhaite accompagner les ICI en soutenant des projets de réduction, de récupération ou de recyclage des matières organiques.

La période de dépôt des propositions est maintenant terminée. Merci à tous ceux qui ont soumis un projet!

Description de l'appel de propositions

Ce programme vise à inciter et à soutenir des projets englobants et innovants du secteur des ICI permettant de réduire et de dévier les matières organiques, autrement destinées à l’élimination, particulièrement l’enfouissement. L’objectif est d’encourager les projets de saine gestion des matières résiduelles ayant un impact significatif sur la réduction des émissions de GES tout en intégrant les concepts de carboneutralité et d’économie circulaire. Pour atteindre cet objectif, un soutien financier sera apporté à des projets s’inscrivant en ce sens.

Plus précisément, le programme vise à soutenir les projets visant l’un ou l’autre des 2 volets : 

  • Volet 1 : Réduction des matières organiques éliminées : La diminution de l’élimination des matières organiques du secteur des ICI par des projets intégrant par exemple des approches de symbioses industrielles, l’optimisation de procédés pour réduire les surplus, pertes et résidus organiques, l’amélioration des infrastructures, la création de nouveaux débouchés pour des sous-produits ou toutes autres avenues novatrices
  • Volet 2 : Récupération et recyclage des matières organiques : L’implantation, l’amélioration ou l’ajout de services de collecte des matières organiques destinées au recyclage. L’amélioration pourrait notamment inclure l’élargissement d’un programme déjà en place à d’autres établissements ou succursales d’une entreprise, à d’autres secteurs d’activités d’un établissement ou à des établissements à proximité, la prise en charge de nouvelles matières dans la collecte (par exemple, des restes de repas alors qu’auparavant seuls les résidus de préparation étaient collectés) ou le désemballage d’aliments périmés afin qu’ils puissent être recyclés plutôt qu’enfouis. Selon le contexte des projets, une combinaison d’approches de traitement des matières organiques pourrait être considérée.

Consultez le cadre normatif (PDF, 697 Ko) pour connaître tous les détails.

Projets acceptés

À venir.