RECYC-QUÉBEC invite les partis politiques à réduire et à recycler leurs pancartes électorales

22 septembre 2015

Montréal, le 22 septembre 2015 – La campagne électorale fédérale battant son plein, RECYC-QUÉBEC invite les partis politiques à réduire l’utilisation des affiches électorales et à opter pour le réemploi et le recyclage de celles utilisées afin d’éviter qu’elles ne se retrouvent à l’enfouissement.

Majoritairement fabriquées à partir d’un plastique appelé Coroplast®, un matériau léger et durable qui résiste aux intempéries, les affiches électorales peuvent être réutilisées pour différents usages.

La hiérarchie des 3RV étant au cœur de la mission de RECYC-QUÉBEC, nous recommandons aux partis politiques de réduire à la source et de limiter l’utilisation de ces pancartes. Une fois les élections terminées, nous les invitons à les offrir à des organisations locales qui peuvent les réutiliser pour des bricolages, des décors ou d’autres éléments d’affichage, ou encore à les envoyer chez des récupérateurs. En effet, de nombreux débouchés existent pour ce type de plastique au Québec. Une fois recyclées, les affiches électorales peuvent servir de matière première pour créer du mobilier urbain, comme des bancs de parc et des tables. Pour leur faciliter la tâche, RECYC-QUÉBEC propose une liste de certains organismes et entreprises qui recyclent les affiches électorales en Coroplast®. Consultez la Liste des récupérateurs des affiches électorales (PDF, 80 Ko).

Un sondage Léger effectué pour le compte de RECYC-QUÉBEC révèle que près de 72 % des Québécois s’attendent à ce que ces éléments d’affichage soient réutilisés ou recyclés à d’autres fins. De plus, RECYC-QUÉBEC demande aux partis politiques de récupérer adéquatement leurs éléments d’affichage électoral : le Coroplast® n’est pas une matière pouvant être déposée dans le bac de récupération de la collecte sélective et doit absolument être acheminé vers un point de dépôt qui pourra traiter ce type de matière.

- 30 -

Méthodologie : Les résultats présentés dans ce document ont été obtenus à l’aide d’un sondage Web réalisé par Léger du 31 mars au 2 avril 2014 auprès d’un échantillon représentatif de 1 001 Québécois(es), âgé(e)s de 18 ans ou plus et pouvant s’exprimer en français ou en anglais.

Source et informations :

Véronik Aubry
Directrice des communications, du marketing et de la mise en marché
RECYC-QUÉBEC
514 351-7838
medias@recyc-quebec.gouv.qc.ca