RECYC-QUÉBEC invite les partis politiques à recycler leurs pancartes électorales

8 avril 2014

Montréal, le 8 avril 2014 – Les élections provinciales étant maintenant terminées, RECYC-QUÉBEC a invité les partis politiques à opter pour la réutilisation et le recyclage des affiches électorales utilisées afin qu’elles ne se retrouvent pas à l’enfouissement.

Majoritairement fabriquées à partir d’un plastique appelé Coroplast®, un matériau léger et durable qui résiste aux intempéries, les affiches électorales peuvent être réemployées pour différents usages.

Dans une lettre envoyée à chacune des organisations politiques provinciales, RECYC-QUÉBEC leur a demandé d’offrir leurs pancartes à des organisations locales qui peuvent les réutiliser ou les envoyer chez des recycleurs. En effet, de nombreux débouchés existent pour ce type de plastique au Québec. Une fois recyclées, les affiches électorales peuvent servir de matière première pour créer du mobilier urbain, comme des bancs de parc et des tables. Pour leur faciliter la tâche, RECYC-QUÉBEC propose une liste de certains organismes et entreprises, par région, qui acceptent les affiches électorales en Coroplast®. Pour consulter la liste, cliquez ici

Selon un sondage Léger effectué pour le compte de RECYC-QUÉBEC, près de 72 % des Québécois pensent que ces éléments d’affichage sont réutilisés, réemployés ou récupérés à d’autres fins. Ainsi, RECYC-QUÉBEC propose aux partis politiques de récupérer de bonne façon leurs éléments d’affichage électoral. Il faut savoir que le Coroplast®, qui n’est pas une matière pouvant être recueillie par le bac de récupération de la collecte sélective, doit absolument être acheminé vers un point de dépôt qui pourrait traiter ce type de matière ou, encore, être réacheminé dans une école ou tout autre organisme qui pourrait le réutiliser.

« Compte tenu de la courte durée d’utilisation des pancartes, il faut tenter de leur donner une seconde vie et ainsi éviter d’encombrer les sites d’enfouissement », a indiqué Benoît de Villiers, président-directeur général de RECYC-QUÉBEC.

« La hiérarchie des 3RV étant au cœur de la mission de RECYC-QUÉBEC, l’organisation invite les partis politiques à favoriser la réduction à la source lors de leurs prochaines campagnes, en limitant le nombre d’affiches, puis en privilégiant le réemploi de leurs éléments d’affichages ou en favorisant le recyclage ou la valorisation de ceux-ci », conclut monsieur de Villiers.

À propos de RECYC-QUÉBEC
Soucieuse de faire du Québec un modèle de gestion novatrice et durable des matières résiduelles pour une société sans gaspillage, RECYC-QUÉBEC a pour mission de favoriser la réduction à la source, le réemploi, le recyclage et la valorisation des matières résiduelles. RECYC QUÉBEC influence ainsi les modes de production et de consommation. Elle est l’organisme désigné pour coordonner les activités de mise en valeur prévues à la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles.

Méthodologie : Les résultats présentés dans ce document ont été obtenus à l'aide d'un sondage Web réalisé par Léger du 31 mars au 2 avril 2014 auprès d'un échantillon représentatif de 1 001 Québécois(es), âgé(e)s de 18 ans ou plus et pouvant s'exprimer en français ou en anglais. 

- 30 -

Source et informations :
Mélanie Cloutier
Conseillère en communications et relations médias
RECYC-QUÉBEC
514 351-7838
medias@recyc-quebec.gouv.qc.ca