Documents et outils pratiques pour la planification

Les biosolides municipaux sont de riches matières fertilisantes à ne pas négliger dans votre gestion de matières résiduelles.

Vous trouverez ci-dessous des ressources pour vous aider à en tirer profit au maximum.

Guide sur les bonnes pratiques visant à limiter les odeurs liées à la production de matières résiduelles fertilisantes, à leur stockage et à leur épandage en milieu agricole

Ce document regroupe plusieurs pratiques qui peuvent limiter les odeurs émises pendant :

  • La production de matières résiduelles fertilisantes
  • Leur entreposage
  • Leur épandage en milieu agricole

Par de nombreux tableaux, graphiques et diagrammes, ce rapport est un outil pour revoir certaines pratiques et déceler plus facilement les situations à éviter.

Téléchargez le guide Bonnes pratiques visant à limiter les odeurs liées à la production de matières résiduelles fertilisantes, à leur stockage et à leur épandage en milieu agricole (PDF, 12.9 Mo).

Guide d’accompagnement vers une optimisation des pratiques - Recyclage agricole des biosolides municipaux

Ce guide vise à aider les gestionnaires de stations de traitement des eaux usées municipales à cerner les principaux aspects techniques, administratifs et logistiques liés à la mise en place et au suivi d’un programme de recyclage des biosolides. Il rassemble l’information nécessaire à la planification et au suivi d’un programme de recyclage ainsi qu’un recueil des principales clauses techniques à inclure dans les devis d’appels d’offres. Il comprend aussi des études de cas de 5 stations d’épuration des eaux usées qui recyclent déjà leurs biosolides.

Pour faciliter son utilisation, le guide est séparé en trois parties. Téléchargez-les :

Rapport de l'INSPQ sur les risques pour la santé associés à l’épandage de biosolides municipaux sur des terres agricoles

RECYC-QUÉBEC a mandaté l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) afin de produire un état des connaissances sur les risques à la santé associés à l’épandage de biosolides municipaux sur des terres agricoles.

Résultat? Selon l'INSPQ, la mise en œuvre de bonnes pratiques de gestion à la ferme et le respect du cadre administratif et réglementaire actuel pour les activités d’épandage au Québec permettraient, selon les conclusions de l’avis scientifique, une utilisation sécuritaire des biosolides pour la fertilisation agricole.

Pour en savoir plus :