180 000 $ pour aider la M.R.C. de La Vallée-du-Richelieu à faire la transition vers une économie circulaire

25 octobre 2017

McMasterville, le 25 octobre 2017 – La M.R.C. de La Vallée-du-Richelieu s’est vu accorder aujourd’hui une aide financière gouvernementale de 180 000 $ via la société d’État RECYC-QUÉBEC dans le cadre de l’appel de propositions Transition vers l’économie circulaire (APTEC) afin de soutenir la création d’une symbiose industrielle sur son territoire. L’annonce a été faite lors d’une conférence de presse au siège social de la M.R.C., à McMasterville.

Le soutien financier annoncé permettra d’aider les industries, commerces et institutions (ICI) de la région à transiter vers une gestion regroupée des ressources, à réduire leurs coûts, voire à modifier leur modèle d’affaires. L’objectif est de permettre aux organisations du territoire d’être outillées par rapport aux avantages, aux bonnes pratiques ainsi qu’aux facteurs de succès liés à l’implantation d’une économie circulaire.

Pour ce faire, le projet permettra :

  • D’analyser les activités économiques pour identifier des actions de circularité dans les produits et services des ICI impliqués.   
  • De conserver les produits, composantes et matériaux en usage le plus longtemps possible.
  • De sensibiliser les ICI à la conception de produits durables, réparables, plus recyclables et sans matières dangereuses.
  • De faciliter le développement de filières pour assurer des services de maintenance, de réparation, de reconditionnement.

Rendu possible grâce au Fonds vert, dont les revenus sont principalement issus du marché du carbone, cet appui financier offert à la M.R.C. de La Vallée-du-Richelieu s’inscrit dans la Stratégie gouvernementale de développement durable 2015-2020. Il illustre également, de manière concrète, cette volonté gouvernementale de bâtir une économie verte, prospère et durable.

L'économie circulaire : moteur du développement durable

L’économie circulaire constitue un système de production, d’échange et de consommation visant à optimiser l’utilisation des ressources à toutes les étapes du cycle de vie d’un bien ou d’un service, dans une logique faisant appel au concept de circularité, tout en réduisant l’empreinte environnementale et en contribuant au bien-être des individus et des collectivités. Il implique de nouvelles pratiques fondées sur l’usage des biens plutôt que sur leur possession, et sur la réutilisation, le recyclage et la valorisation des produits et de leurs composants.

Citations

« Notre gouvernement est fier d’appuyer la M.R.C. de La Vallée-du-Richelieu et les acteurs de son économie dans une démarche visant à favoriser la création de symbioses industrielles sur leur territoire. Un projet porteur et rassembleur, tel que celui de la M.R.C., démontre de façon concrète la volonté et l’engagement des ICI québécois à moderniser leur modèle d’affaires afin d’être plus efficaces et performants, tout en contribuant à l’effort collectif de réduction des gaz à effet de serre. »

Isabelle Melançon, ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques

« Cette aide financière permettra aux entreprises de la M.R.C. de La Vallée-du-Richelieu de moderniser leurs processus et de se positionner comme leaders en matière d’économie circulaire. Je suis heureuse de savoir que l’aide financière que nous leur accordons aujourd’hui permettra de soutenir le développement d’une économie encore plus durable et plus sobre en carbone dans la région de la Montérégie. Au final, c’est toute la région de la Montérégie qui bénéficiera d’un savoir-faire innovant.  »

Lucie Charlebois, ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie et ministre responsable de la région de la Montérégie

« Les symbioses favorisent l’émergence d’une économie plus circulaire en allongeant le cycle de vie des ressources. En intégrant un système de gestion territoriale des matières résiduelles, elles permettent de gérer en amont les impacts et contribuent à réduire les gaz à effet de serre en favorisant les filières de proximité, les réseaux complémentaires et l’efficacité énergétique. En ce sens, le projet de la M.R.C. de La Vallée-du-Richelieu s’inscrit en droite ligne avec la mission de RECYC-QUÉBEC. »

Dany Michaud, président-directeur général de RECYC-QUÉBEC

« Ce nouveau projet est un grand vecteur de développement régional et durable pour les industries, commerces et institutions de chez nous. Symbiose Vallée-du-Richelieu est en partie rendue possible grâce à la subvention accordée par RECYC-QUÉBEC, je profite donc de cette tribune pour remercier le ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques. Un tel projet, aussi avant-gardiste soit-il, a déjà fait ses preuves ailleurs dans le monde et même ici, au Québec! Ce projet permettra d’optimiser le grand potentiel économique déjà présent sur notre beau territoire. De plus, le projet présente un aspect rassembleur, faisant la promotion d’un modèle d’échange et de travail en coopération. Bref, une opportunité sans pareil pour les entreprises de chez nous. »

Gilles Plante, maire de McMasterville et préfet de la M.R.C. de La Vallée-du-Richelieu

Faits saillants 

  • 180 000 $ offert à la M.R.C. de La Vallée-du-Richelieu pour créer une symbiose industrielle.
  • Ce financement servira à favoriser le développement économique en créant des opportunités d’affaires à partir de résidus industriels.
  • La M.R.C. de La Vallée-du-Richelieu offrira un accompagnement en économie circulaire pour implanter des stratégies de circularité dans les ICI impliqués.
  • Le projet est complémentaire aux objectifs du plan de gestion des matières résiduelles (PGMR) puisqu’il est un moyen pour mieux intégrer les ICI dans la planification régionale.

Photo de groupe MRC de La Vallée-du-Richelieu
Cliquez sur l'image pour l'agrandir

À propos de l’appel de propositions Transition vers l’économie circulaire (APTEC)

L’appel de propositions Transition vers l’économie circulaire (APTEC) découle de la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles, est géré par la société d’État RECYC-QUÉBEC et financé par l'entremise du Fonds vert. L’APTEC cible plus particulièrement un champ de l’économie circulaire, soit l’écologie industrielle et territoriale. L’objectif est de créer des synergies entre entreprises, c’est-à-dire des échanges, afin que la circulation des ressources passe d’un modèle linéaire à un modèle circulaire. Pour atteindre ce but, un soutien financier est apporté à des organismes bien positionnés pour déployer des ressources dédiées au réseautage et à la coordination d’une démarche d’économie circulaire sur leur territoire.

À propos de RECYC-QUÉBEC

Soucieuse de faire du Québec un modèle de gestion novatrice et durable des matières résiduelles pour créer une société sans gaspillage, RECYC-QUÉBEC est une société d'État créée en 1990 et qui a pour objectif de promouvoir, de développer et de favoriser la réduction, le réemploi, la récupération et le recyclage de contenants, d'emballages, de matières ou de produits ainsi que leur valorisation dans une perspective de conservation des ressources.

À propos de la M.R.C. de La Vallée-du-Richelieu

La M.R.C. de La Vallée-du-Richelieu est un organisme municipal de services publics ayant pour mission d’accomplir les mandats qui lui sont confiés par la loi et par les treize municipalités locales qui la composent : Beloeil, Carignan, Chambly, McMasterville, Mont-Saint-Hilaire, Otterburn Park, Saint-Antoine-sur-Richelieu, Saint-Basile-le-Grand, Saint-Charles-sur-Richelieu, Saint-Denis-sur-Richelieu, Saint-Jean-Baptiste, Saint-Marc-sur-Richelieu et Saint-Mathieu-de-Beloeil. Elle compte environ 120 000 habitants et interagit au niveau de l’aménagement du territoire, de la sécurité incendie, des cours d’eau, de la culture, des matières résiduelles ainsi que d’autres mandats pour ses municipalités et pour d’autres organismes partenaires.

- 30 -

SOURCE

Julien Marcotte
Attaché de presse par intérim
Cabinet de la ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques

Bianca Boutin
Attachée de presse
Cabinet de la ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie, ministre responsable de la région de la Montérégie

Ariane Levasseur
Agente de communication, M.R.C. de La Vallée-du-Richelieu
Téléphone : 450 464-0339, poste 2120
Courriel : alevasseur@mrcvr.ca

INFORMATION

RECYC-QUÉBEC
Ligne média : 514 351-7838
medias@recyc-quebec.gouv.qc.ca