Bourse des résidus industriels du Québec : nouveau service de mise en valeur et de recherche de débouchés des résidus CRD

12 février 2014

Montréal, le 12 février 2014 – Une plateforme d’échange qui permet de transiger des résidus de construction, rénovation et démolition (CRD) au Québec offre désormais une nouvelle expertise. Cette bourse, née en 2005 d’une collaboration entre le Centre de transfert technologique en écologie industrielle (CTTÉI) et RECYC-QUÉBEC, donnera gratuitement accès aux membres du Regroupement des récupérateurs et des recycleurs de matériaux de construction et de démolition du Québec (3R MCDQ) un service favorisant la recherche de débouchés pour les matières du secteur CRD.

La Bourse des résidus industriels du Québec (BRIQ), gérée par le CTTÉI, permet de faciliter des maillages entre entreprises et offre des services d’assistance technique pour trouver des débouchés. « Les résidus CRD représentent le tiers des déchets générés au Québec. Cette nouvelle collaboration permettra de trouver des façons innovatrices de réutiliser et de recycler ces résidus pour ainsi les détourner des sites d’enfouissement, » a souligné le président-directeur général de RECYC-QUÉBEC, Benoît de Villiers.

En effet, grâce au soutien financier de RECYC-QUÉBEC, les membres du 3R MCDQ auront accès à l’accompagnement scientifique du CTTÉI gratuitement pour les deux prochaines années. Le CTTÉI, composé de professionnels des matières résiduelles (ingénieurs, chimistes, biophysiciens, techniciens laboratoire, etc.) souhaite ainsi mettre à la disposition du 3R MCDQ son expertise et ses laboratoires pour l’analyse des matières et le développement de nouveaux débouchés.

Pour obtenir plus de détails sur les matières acceptées et les modalités d’inscriptions, consultez le www.briq.ca.

-30-

Pour plus d’information :

Ginette Pellerin
Directrice générale
3R MCDQ
1 877 441-3309

Eveline Trudel-Fugère
Conseillère en relations médias
RECYC-QUÉBEC
514 351-7838